POPULARITÉ
96

10 Trucs simples dans la vie de chacun pour préserver la biodiversité

Éditer
Publié dans
le 30.11.20
Biodiversite

Le maintien et la préservation de la biodiversité sont des enjeux importants. A ce titre, ce combat implique des décisions politiques mais aussi une action quotidienne au niveau des familles et des ménages. Voyons ce que nous pouvons faire !

La biodiversité en danger

Nous faisons partie de la nature et nous dépendons donc de ce qu'elle nous fournit, comme la nourriture, les boissons, les médicaments et les matériaux. Nous devons protéger et encourager la vie et l'habitat dont la vie dépend, non seulement pour notre propre survie et celle de nos descendants, mais aussi pour rendre ce que nous, et les générations qui nous ont précédés, avons pris.
La biodiversité mondiale est en déclin. Les chiffres sont inquiétants, un rapport du WWF de 2018 montre que le nombre de vertébrés, sans comptez les être humains, a diminué de 60 % depuis 1970.

Comment préserver la biodiversité ?

Pour coexister avec toutes les autres formes de vie, nous devons être attentifs ce que la science sait et ensuite agir individuellement autant que nous le pouvons. Les impacts les plus directs sont la surexploitation et la perte/perturbation de l'habitat résultant du développement humain et de l’activité économique.
On peut reprendre les principes de la permaculture qui est une méthode systémique et holistique pour prendre l’homme comme élément faisant partie de la nature.

Voici des actions à mettre en œuvre pour favoriser la biodiversité :

Protéger les habitats naturels

L'impact de l'homme sur la terre peut avoir un effet dévastateur sur la biodiversité. De petits pas, comme s'en tenir aux chemins de promenade et ne pas marcher dans les fleurs ou les cultures, peuvent aider à protéger ce qui y pousse. Il est important d’identifier les emplacements des habitats fauniques essentiels pour les espèces en péril et les menaces qui pèsent sur ces zones. Dans la mesure du possible, éliminer les menaces et maintenir les zones naturelles. Ne pas perturber l'habitat essentiel des espèces sauvages, en particulier les sites de nidification et de mise bas. Promouvoir l'utilisation des espèces sauvages en installant des nichoirs pour les oiseaux et les chauves-souris.

Biodiversité et animaux domestiques

Surveillez et évaluez l'impact de vos animaux de compagnie sur la biodiversité. Certains animaux domestiques, en particulier les chats, sont des prédateurs d'animaux sauvages et peuvent dévaster la population locale d'espèces indigènes.

Espèces indigènes au jardin et au potager

Laissez les plantes indigènes intactes et aménagez le paysage en utilisant les arbres et la végétation indigènes. Les plantes indigènes sont bien adaptées aux conditions locales et fournissent un jardin résistant à la sécheresse et nécessitant peu d'entretien, et peuvent prévenir les inondations locales.

Achetez des produits locaux

Acheter des aliments et des boissons produits localement selon les principes biologiques cultivés dans le respect de la nature.

Les abeilles et autres pollinisateurs

Aidez les pollinisateurs, comme les abeilles, dans votre jardin en plantant des fleurs sauvages et de plantes indigènes pour fournir un nectar qui fleurira tout au long de la saison. Sachez que les abeilles pollinisent près de 90 % des espèces végétales et contribuent à plus de 35 % de l'alimentation mondiale, mais elles sont aujourd’hui menacées.

La lutte contre les parasites

Évitez les pesticides ! Utilisez des produits et des méthodes naturels pour lutter contre les parasites.

Les produits cosmétiques et d’entretien

Utilisez des produits respectueux de l'environnement. Vous pouvez même les faire vous-même.
Par exemple, utilisez comme produit d'entretien du vinaigre blanc. Cela permet de réduire la contamination chimique des habitats. L’industrie chimique pollue tant pendant la fabrication que lorsque ces produits chimiques se retrouvent dans les égouts. In fine ces produits peuvent contaminer les écosystèmes d'eau douce et d'océan. Ils génèrent aussi des déchets en plastique avec les emballages.

Réutilisez et réduisez votre consommation

Même si le recyclage peut être utile, il ne vient qu’après avoir essayé de réduire des consommations inutiles.
Réutilisez, et même affecter à d’autres usages des objets devenus inutiles est certainement la meilleure façon de réduire votre impact environnemental.

Construisez une maison écologique

L’habitat est une des sources majeures de consommation d’énergie. Il est possible de construire selon les principes bioclimatiques. Votre maison devient presque neutre pour l’environnement.
Au-delà de l’énergie, il y a aussi la réduction de votre consommation d’eau domestique. Réduire la quantité d'eau que vous utilisez, en prenant une douche de 5 minutes ou en ne faisant pas couler l'eau lorsque vous faites la vaisselle, peut aider à protéger les zones humides vitales. Au-delà de ces gestes simples, les toilettes sèches se popularisent.

L’éducation

Enfin en qualité de professeur d’environnement, il faut aussi mettre l’accent sur la pédagogie. L'éducation à l'importance de la conservation de la biodiversité sensibilise le public à cette question. Plus le public est sensibilisé, plus les gens s'impliquent dans la protection de leur environnement.

Commentaires

0
2020-12-04 19:12:01 +0100

AGIR AU PRESENT...
Les actions destructrices sur la vie et l’environnement pratiquées par certains lobbies économiques commerciaux, industriels ou agricoles dans nos sociétés sont irrémédiablement condamnables. Ceux qui ont choisi le changement incontournable vers une éthique constructive, respectueuse de la vie et de l'environnement sont portés par l'opinion publique et reconnus pour leur dignité.
Le fusil est l'arme de la lâcheté … les produits de traitement sont des armes chimiques létales. La lutte contre les pesticides est une guerre, la guerre virale en est une autre...Tout acte extrême violent et irréfléchi guidé uniquement par L'INTERET participant à la destruction de la VIE et de l’ENVIRONNEMENT affaiblit la santé de l’Homme et de tout son environnement, animal, végétal… l’Homme perd la raison et s’auto détruit en agissant avec sottise.
Pour subsister l'espèce Humaine a besoin de la nature et doit partager, maîtriser et non détruire par des pratiques radicales extrêmes. La LIBERTE de vivre de l'Homme n'existe qu'en fonction de son RESPECT DE LA VIE et de l’environnement.
C’est pour cela qu’il est important de transmettre à nos enfants le goût d’une soif de connaissances pour qu’ils agissent avec éthique et réflexion dans ce monde présent et non vivre dans une passivité destructrice devant un monde virtuel.

Il est important d’être objectif, un mouvement important de la jeunesse, ayant connaissance des expériences aux conséquences négatives passées ou en cours dans nos sociétés montre une volonté de changement constructif. Cette prise de conscience accompagnée d’une sensibilisation par l’information, l’éducation, les conduit à agir avec morale et respect envers la vie et l’environnement indépendamment des pressions bancaires et politiques.
Le suivi des règles de respect et de partage au sein de la société humaine et envers la nature assureront la pérennité et l’avenir de notre univers vivant, inversant la procédure destructrice, irréversible du chaos, engagée.

0

À propos de l'auteur

Je suis Isabelle Ingénieur industriel en industrie agro-alimentaire de formation. Ma profession est professeur d'environnement dans une école de la région de Mons en Belgique. J'ai un site Internet dédié à l'environnement et au zéro déchet, son adresse est https://www.econo-ecolo.org/

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 3
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 3
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 3
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 3
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 3
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 100

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy